Poulets grillés de Wichian Buri

       Si vous êtres dans la région de Lopburi ou de Si Thep (célèbre site archéologique), ou si tout simplement vous vous rendez de Bangkok à Phetchabun, ne manquez pas de vous arrêter à Wichian  Buri. Cette petite localité de la province de Phetchaboon s’est spécialisée dans le poulet grillé – Kaï Yang en thaïlandais. De sympathiques restaurants longent la route 21 à la hauteur de l’intersection de la route qui mène à Wichian Buri. Impossible de les manquer tant ils sont nombreux.

       Les poulets y sont délicieusement préparés, marinés dans un subtil mélange d’épices et frottés d’huile avant d’être grillés sur d’énormes barbecues. Ils sont servis accompagnés d’une savoureuse Som Tam à la mode locale (salade de papaye et de carottes), d’un petit panier de riz gluant et d’une sauce épicé et sucré à la fois à base de pâte de tamarin. Un repas très, très simple mais un vrai délice pour un prix plus que modique (il faut compter 50 baths sans les boissons). D’ailleurs, les thaïlandais ne s’y trompent pas, les restaurants sont bondés et on y mange dans un sympathique brouhaha. Les autocars qui relient la capitale au nord-est s’y arrêtent et déversent leurs passagers qui s’engouffrent par dizaine dans les salles à ciel ouvert et les terrasses ombragées. Le tout dans une agréable odeur de grillade qui vous ouvre l’appétit. Malgré le monde qui affluent, le service est rapide et le sourire omniprésent.

       Aujourd’hui, la spécialité de Wichian Buri s’est exportée dans la capitale et on peut déguster cette recette si spéciale à Bangkok, notamment dans les environs du stade de boxe Ratchadamnoen ou dans le restaurant « Om-ohn‘s Gai Yang Wichian Buri Restaurant » situé Soï Soonvijai.

A bon entendeur,

poulet-grille-wichian-buri.jpg