Manger à Bangkok

Adresse

Manger à Bangkok

       Si les recettes et les saveurs diffèrent selon les régions de Thaïlande, Bangkok offre un extraordinaire florilège de tous ces délices. Outre les restaurants des grands hôtels, certains complexes hôteliers et « Department Stores » proposent des « Thai Food Centers ». Des dizaines d’échoppes accolées les unes aux autres proposent des plats et soupes, tous différents. Le plus difficile est d’y faire son choix tant l’envie de goûter à tout est difficile à réprimer. En dehors de ces supermarchés de la cuisine thaïlandaise, on trouve à Bangkok une multitude de restaurants proposant de la cuisine thaïlandaise pour toutes les bourses. Ces restaurants sont concentrés le long des principales artères telles que la "Sukhumvit Road", "Silom Road", "Ploenjit Road", "Patpong Road", "Charoen Krung Road", "Khao San Road" et toutes les Soï (rues et ruelles) y attenantes, mais aussi près des points touristiques ou de loisirs (Grand-Palais, Parc Dusit, Wat Pho, le long du fleuve Chao Praya, etc.). Certains restaurants proposent aujourd’hui des recettes plus élaborées et innovatrices, comparable à la nouvelle cuisine pratiquée en Europe. Citons par exemple le « Lemongrass » sur la Sukhumvit.


 la-cuisine-thailandaise.jpg


       Chinatown (au centre de Bangkok) est un haut lieu de la gastronomie chinoise à Bangkok. Depuis plusieurs siècles les Chinois vivent en grand nombre à Chinatown et en parfaite harmonie avec les Thaïs. Les influences de la cuisine chinoise sur la cuisine thaïlandaise sont indéniables. La cuisine indienne est également très présente dans et aux abords de Chinatown. 

       Mais le plus typique et le plus classique de la cuisine thaïlandaise de Bangkok reste les myriades de petites échoppes ambulantes des rues où l’on ne peut déguster généralement qu’un type de plat (soupe de nouilles, canard rôti, poulet grillé, fruits frais, etc.). La nourriture, irréprochable de qualité et de propreté, est très souvent savoureuse pour un prix dérisoire. La propreté des ustensiles et la fraîcheur des condiments sont absolument indéniables. Il est malgré tout préférable d’y consommer des aliments cuits et d’éviter les boissons non capsulées ou la glace pilée.
Plus chic, les dîners-croisières sur le Chao Praya et les klongs rencontrent un succès grandissant. Ces croisières destinées aux touristes allient gastronomie et romantisme.

 

manger-a-bangkok.jpg