Châtaigne d’eau (Phak Bung)

กระจับ

À peu près de la taille d’une noix, ces rhizomes comestibles d’une plante aquatique appelée « macre commune » sont improprement appelés « châtaignes ». Frais, ils sont croquants et sucrés. Ils doivent être fermes sous l'ongle, avec une peau bien lisse. Ils se conservent environ deux semaines au réfrigérateur, non pelés, enveloppés dans du papier. Une fois pelés, ils se conservent au frais dans de l'eau.

Cette plante aquatique est essentiellement cultivée dans les eaux stagnantes en Thaïlande, en Chine du Sud, à Taïwan, au Japon, aux Philippines et en Inde. La culture en dehors de ces zones se révèle extrêmement délicate, car la châtaigne d'eau a besoin d'une photopériode bien précise, qui n'existe qu'à proximité de l'équateur. Autrement les rendements chutent à un niveau tel qu'ils disqualifient cette culture à une fin alimentaire. La châtaigne d'eau est aussi cultivée au sud-est et au sud-ouest de l'Australie, où elle est disponible comme produit frais de juin à novembre.

En conserve ou sous vide, les châtaignes d’eau sont plus faciles à trouver mais elles ont moins de saveur.  Rincez-les sous l'eau froide avant de vous en servir et conservez l'excédent au réfrigérateur dans de l'eau changée quotidiennement. Vous les garderez ainsi plusieurs jours.  

Dans la cuisine thaïlandaise, leur chair légèrement sucrée leur vaut d’être intégrées dans de nombreux plats et de nombreux desserts. Ce goût n’a rien de comparable avec les  châtaignes européennes.


chataigne-d-eau.jpg