Aubergines (Makeua)

มะเขือ

Bon marché, fort populaires et typiques de la Thaïlande, les aubergines sont si savoureuses que les locaux ont coutume de les manger crues, sans même les peler.

Les aubergines thaïlandaises s’adaptent à tous les usages dans la cuisine. Longues, rondes, de couleur verte, jaune, violette ou blanche, parfois même orangées et dotées de petits poils, elles sont prêtes à être sautées, incorporées dans les currys, dans les soupes ou dégustées crues avec les nam prik. On trouve aussi des aubergines vertes et longues qui rappellent les aubergines japonaises.

Gros pois vert pâle, de la taille d’une baie, la petite aubergine sauvage et  ronde (makeua puong) s’achète sur les marchés en branche d’une quinzaine de baies. Elle se promène avec plaisir dans les currys verts, les soupes et les salades, accompagne crue les nam prik et parfume les sauces relevées. Croquante à souhait, elle recèle une saveur légèrement amère qui permet de compenser agréablement la richesse de certains currys au goût sucré et doux.

Les aubergines thaïlandaises sont relativement difficiles à trouver en Europe, hormis bien entendu dans les épiceries spécialisées dans les produits du sud-est asiatique, où on les trouve fraîches ou conservées dans de la saumure. Il vaut mieux utiliser de préférence les premières aux secondes car leur amertume est plus franche et le croquant plus accentuer.


aubergines-petites.jpg

aubergines.jpg