La Province de Trat

La province de Trat borde la côte Est de la Thaïlande jusqu’à la frontière avec le Cambodge, à 400 km de Bangkok. C’est une province où le commerce des saphirs et des rubis représente, comme à Chanthaburi, une activité importante. Trat est également connue pour son " Nam Man Luang ", composition d’herbes infusées de couleur jaune qui semble venir à bout de douleurs et maux divers. C’est en juin que se déroule festival des fruits : expositions de produits locaux (orchidées, pierres précieuses, artisanat, etc.), avec défilés, danses folkloriques et élections de reines de beauté.

La ville de Trat est la capitale de la province et possède quelques centres d’intérêts comme ses marchés animés de jour comme de nuit, ainsi qu’un grand choix de restaurants de fruits de mer. Autre site à découvrir : le Wat Plai Khlong à 2 kilomètres à l’Ouest du centre ville. Vieux de plus de 200 ans, ce temple abrite deux édifices en bois datant du début de l’époque d’Ayutthaya, ainsi que des reliques et des images de Bouddha. Au sud-est de la ville, la péninsule de Koh Pu (île au crabe) abrite des mangroves, des élevages de crabe et de nombreux restaurants de fruits de mer.

Haad Lek et la frontière Cambodgienne

La route 318 qui quitte Trat vers l’est se transforme au bout de vingtaine de km en une jolie route boisée qui longe toute la côte (80 km) jusqu’à Haad Lek, en passant par Khlong Yai, un charmant gros village de pêcheurs. La partie la plus étroite de la Thaïlande est située dans district de Khlong Yai, au km 81. Seulement 450 mètres séparent de la montagne de Banthat et la côte du golfe de Thaïlande. Haad Lek est l’endroit idéal pour acquérir des produits très bon marché, venus d’autres pays avoisinants, au Border Market. On peut aussi se rendre au Cambodge à partir d’ici, et obtenir un visa d’entrée. 

0011.jpg

Bo Raï et le Namtok Klong Kaeo National Park

Bo Raï est une petite cité minière située au nord-est de Trat jouxtant la frontière avec le Cambodge. Pour rejoindre Bo Raï depuis Trat, il faut emprunter la route 318 vers Klong Yai, puis tourner à gauche vers la route 3271.  Cette jolie route vallonnée et boisée, d’ailleurs signalée par le Michelin, mène tout droit à Bo Raï. Le marché des pierres précieuses à Bo Rai est célèbre pour ses rubis siamois, qui ont une réputation mondiale pour leur pureté, leur éclat et leur couleur d’un rouge pur.

Au nord de Bo Rai, à environ 15 km, la cascade Namtok Klong Kaeo National Park vaut bien un petit détour. Cette belle cascade a sept niveaux dont chacun d’eux présente un intérêt particulier. Par exemple légèrement au-dessus du quatrième niveau, les visiteurs peuvent admirer un magnifique panorama du district Amphoe Bo Rai ou encore au troisième niveau un bassin permet de se baigner avec les poissons.

Trat 001.jpg

 

Koh Chang (l’île éléphant)

Les ferries qui desservent l’île de Koh Chang partent pratiquement tous de Laem Ngop, à 30 km au sud de Trat. Après une heure environ de traversée voici la fameuse île, perle du Golfe du Siam comme l’appelle ses partisans. Le statut de cette île s’est en effet hissé de quelques degrés sur le baromètre du tourisme thaïlandais au cours des dernières années, grâce à sa fascinante beauté naturelle et aussi au travail de développement de ses infrastructures touristiques. Nombreux sont ceux qui ont délaissés Koh Samui et Phuket pour élire domicile ici.           La côte ouest et la petite ville de Sai Kaeo, avec sa rue principale proprette, ses boutiques et restos, sont les plus courus malgré des plages très étroites et squattées par les hôtels. La côte est nettement plus belle et plus sauvage, mais peu fréquentée à cause de l’absence de plages de sable. Une belle route entre montagne et mer rejoint le sud de l’île let la marina à Salakphet, Ce village de pêcheurs est situé au Sud-ouest de Ko Chang. La grande baie retirée de Salakphet a longtemps été un refuge contre les tempêtes, pour mettre les bateaux à l’abri des tempêtes.        

Koh Chang fait partie du Mu Ko Chan National Park qui englobe un archipel de 52 îles, dont Ko Chang est la plus grande. Koh Chang est, par la taille, la deuxième plus grande île de Thaïlande. Le centre montagneux de l’ile offre des aventures à l’intérieur des terres, tels que la randonnée en forêts tropicales, ou une ballade à dos d’ éléphant dans la jungle peuplée de sangliers sauvages, de mangoustes de Java, de boucs vivant dans les arbres, et de plus de 60 différentes espèces d’oiseaux. 

0018.jpg

 La cascade Phliu (Namtok Phliu National Park)

Cette cascade se niche dans les contreforts des monts qui surplombent la côte au niveau de Laem Sing, à l’est de Chanthaburi et à peu près à soixante kilomètres de Trat. Après avoir acquitté un droit d’entrée de 200 baths (prix pour les étrangers), un parcours « Nature Trail » démarre sur la gauche. Ce petit parcours sans difficulté réelle et d’un peu moins de deux kilomètre (40-45 minutes), contourne la cascade par le haut, traverse plusieurs types de forêt et aboutit dans un petit parc commémoratifs à la visite du souverain. Au pied de la cascade, un grand bassin offre la possibilité de se baigner avec les poissons. 

0021.jpg